jeudi 3 décembre 2009

SI MOHAMED BOUSMAHA

BOUSMAHA Mohamed

BOUSMAHA Mohamed, était parmi les lycéens qui ont rejoins le maquis en 1956. Il prend le nom de guerre de "Mohamed Berrouaghia - ou bien - Moha el berrouaghi". Après les grandes épreuves du plan "Challe", de l’affaire "Si Salah", etc..., il devient Capitaine, chef de la zone 6 (zone d’Alger et Mitidja) créée en Été 1960. Là, il est arrêté et fait prisonnier quelques mois plus tard avant qu’il s’évade en 1961 pour rejoindre le commandement de la zone 6. Dès le cessez-le-feu (mars 1962) il est promu Commandant aux côtés de son compagnon d’armes en l'occurrence BOUREGAA Lakhdar. Courageux, il participera souvent à des actions téméraires de commando en ville. Comme celles du bar " Goby " à Berrouaghia, ou il mettra fin au sanguinaire adjudant de gendarmerie de Berrouaghia« Fleury » qui terrorisait la population. Spécialiste de ce genre d’opérations, il mène après la mort de Si Mohamed (Chef de la Wilaya 4) en 1961, une série d’attentats, notamment dans les cafés et bars d’El-Biar, aux quartiers Saint-Raphaël, etc…

1 commentaire:

Anonyme a dit…

très bave homme, que j'ai eu la chance de connaitre!