mercredi 26 mai 2010

UNE HADRA AU TROISIEME JOUR DU DECES DE MON ONCLE FERHAT ABDELKADER EL-HADJ MAHDI


En ses moments difficiles, je ne peux te cataloguer à travers cet espace qui restera éternellement pour nos enfants, petits enfants et la future génération. Tout ce que je peux relater sur ton itinéraire, c'est ta gentillesse, ta grandeur d'âme, ta rectitude, ton amour et ton immolation à la patrie étant qu'ancien moudjahid. Ouf, j'en peux plus...

Une chose est sûre, c'est que tu resteras toujours dans mon coeur jusqu'au jour où je te rejoindrais dans ce lieu de délices.

"Ton neveu Hamid"


- Une vidéo -
video


Aucun commentaire: